La fin du service de chambre de New York

New York Tourism - No More Room Service

Une rumeur se fait entendre dans la ville des gratte-ciel et arrive aux oreilles des touristes du monde entier: c’est la fin du service de chambre de New York. Oui, vous avez bien lu. Nous ne pourrons plus nous lever à la dernière minute et descendre à la salle de buffet prendre notre petit-déjeuner avec la marque de l’oreiller encore sur la joue. À partir de maintenant, si nous voulons sortir de notre chambre en nous disant qu’elle sera propre à notre retour, il nous faudra nous lever un peu plus tôt parce que nous devrons faire le ménage nous-même, exactement comme le restant de l’année. Nous n’aurons pas d’autre choix que de garder l’habitude de faire notre lit et de nettoyer la salle de bain avant d’aller profiter de nos vacances.

Une fois notre tache accomplie, nous pourrons alors nous détendre et faire tout ce que les touristes font: marcher dans les rues de la ville, visiter la Statue de la Liberté, faire une sieste dans Central Park et, bien sûr , assister à une excellent spectacle de Broadway.

El Hilton: première étape vers la fin du service de chambre de New York

Mais peut-on  croire cette rumeur? La fin du service de chambre de New York est-elle vraiment pour demain? Le Hilton est le plus grand hôtel de la ville, il possède environ 2.000 chambres et est considéré comme un avant-gardiste dans l’industrie. Alors, quand il a annoncé qu’il allait éliminer le service de chambre, ça a été l’indicateur de ce qui va arriver dans tous les hôtels de la ville.

D’autres hôtels, comme l’élégant Hudson Hotel, ont déjà commencé à servir les repas dans des sacs en papier à emporter. Bien sûr, il est peu probable que l’hôtel Plaza, ou l’un de ses contemporains, feront la même chose mais les établissements tels que le Plaza ne font pas la majorité. La plupart des hôtels de la ville finiront pas se laisser tenter par cette idée et diminueront leurs dépenses en partissipant à la fin du service de chambre de New York.

L’impact sur les emplois du secteur

Mais l’élimination de ce luxe ne se traduit pas seulement par un effort matinal à fournir de la part du client. Les mesures prises par le Hilton ont déjà éliminé 55 emplois. Et c’est précisément cela qui a le plus inquiété le secteur de l’ hôtellerie.

Avec plus de 50 millions de visiteurs chaque année, New York fournit plus de 300.000 emplois dans le secteur touristique. Chaque année, de nouveaux hôtels sont construits. Mais les vétérans de l’industrie craignent que cela ne suffise pas à fournir les nouveaux postes dont la ville a besoin.

Si nous en sommes vraiment à la fin du service de chambre de New York, beaucoup de New-Yorkais vont se retrouver sans travail. Nous savons bien que les suppressions d’emplois ne sont pas toujours un facteur important dans la réalité qui mesure les profits des établissements, profits qui sont placés tout en haut du spectre socioéconomique. Cependant, bon nombre d’entre nous craignent les conséquences désastreuses que cela aurait pour des milliers de personnes.

La fin du service de chambre de New York signifie également la modification d’un service historique que les clients des hôtels ont connu et apprécié partout dans le monde depuis des siècles. Donc, si vous êtes dans un hôtel et que vous bénéficiez encore du service de chambre, profitez-en bien et laissez un bon pourboire ! Vous êtes peut-être en train de vivre vos dernières vacances sans avoir à faire votre lit.

Anglais, Espagnol, Catalan

No comments yet.

Leave a Reply

*