Harlem, New York: le quartier afro-américain

Harlem, courtesy of nymag.com

Harlem: géographie et histoire

Harlem est un quartier au nord de Manhattan. Il est bordé par la rivière Harlem au nord, Central Park au sud, la 5ème Avenue à l’est, Morningside et Saint-Nicolas à l’ouest. Connu dans le monde entier pour ses clubs de jazz et ses églises évangéliques, Harlem était à l’origine une colonie hollandaise bien que des populations scandinave, Allemande, Irlandaise, Juive et Italienne ont eu des périodes de forte immigration dans la région. Les afro-américains ont commencé à arriver en 1905, dans le cadre de la «grande migration» de six millions d’entre eux, en provenance du Sud vers le reste des États-Unis au cours du XXe siècle. Étant donné qu’il leur était interdit d’acheter ou de louer des propriétés dans les autres quartiers de la ville, un grand nombre d’afro-américains s’installent à Harlem. Dans les années 1920, Harlem était majoritairement une communauté noire et était considérée comme le plus important lieu de commerce et le plus grand centre culturel de la vie afro-américaine. À cette époque, la Renaissance d’Harlem est à son apogée et ses créations musicales, littéraires et artistiques sont sans précédent dans toute l’Amérique noire.

La Renaissance d’Harlem

La Renaissance d’Harlem dure jusqu’à la Grande Dépression. Après cela, Harlem connaît des périodes de prospérité et de récession alternatives. Les deux dernières décennies ont connu un embourgeoisement dans le quartier. Preuve en sont les nouveaux condos qui ont émergé, les maisons en pierres restaurées ainsi que les restaurants et bars élitistes qui ont ouverts dans le quartier. Toutefois, cette évolution se produit plus lentement que dans les autres parties de la ville. Harlem souffre encore de nombreux problèmes sociaux tels que la pauvreté, la criminalité et la drogue – mais cela ne doit pas vous empêcher de découvrir le meilleur de New York. Le jazz, le Gospel et la cuisine du Sud sont quelques-unes des attractions typiques du quartier qu’aucun touriste n’a le droit de manquer. Harlem a beaucoup à offrir, il faut juste savoir où l’on va. Par conséquent, il est préférable de réserver un tour (ou de contacter un ami qui habite New York) qui vous donnera tous les renseignements dont vous avez besoin.

Harlem aujourd’hui

Harlem est un endroit qui offre de nombreuses salles de concert de premier choix, telles que l’Apollo Theater, le Supper Club Ginny, le Showman’s et The Shrine. Il y a aussi plus de 400 églises. Certaines d’entre elles offrent aux visiteurs la possibilité d’assister à leurs services et d’écouter du Gospel, musique qui a beaucoup influencé ce que nous entendons aujourd’hui sur la radio ou sur internet. Harlem a aussi un grand nombre de restaurants dit de “Soul food” qui attirent aussi bien les autochtones que les touristes. Le Sylvia’s, par exemple, est une institution dans le quartier, qui a même développé ses propres produits alimentaires. Charles’ Marcus Samuelsson’s Red Rooster est un autre restaurant très célèbre pour sa cuisine “Soul Food” – bien que beaucoup plus récent que d’autres – et représente un autre exemple de l’embourgeoisement du quartier.

Anglais, Espagnol, Catalan

, , , , ,

No comments yet.

Leave a Reply

*