Découvrez SOHO, New York

Autrefois un quartier d’ateliers clandestins et d’usines, SOHO est maintenant le repère des artistes, des multi-millionnaires, des célébrités mais aussi l’un des meilleurs endroits de New York pour faire du shopping. Le quartier s’étend du nord au sud, de Houston Street à Canal Street, et d’Est en Ouest, de Lafayette / Centre Street à Broadway West. Étant le plus grand et le meilleur exemple de l’architecture en fonte de fer dans le monde, le quartier s’est vu donner le statut national de monument historique et est donc réglementée par la Commission de Conservation de Monuments de New York City.

L’histoire moderne de SOHO

L’histoire moderne de Soho commence pendant la période coloniale, lorsque s’y est crée la “première colonie africaine-américaine libre de l’île de Manhattan“, avec la permission de la Compagnie des Indes hollandaise. Initialement utilisée comme terres agricoles, la région a traversé plusieurs phases, servant de théâtre à la ville, de quartier commerçant, de quartier rouge et de centre de fabrication – en particulier pour les textiles.

Dans le milieu des années 1800, les propriétaires ont commencé à utiliser les façades de fer pour améliorer l’apparence des bâtiments anciens. Contrairement au bronze, la fonte était bon marché, flexible et très appropriée pour les conceptions classiques françaises et italiennes. La force du métal a permis de construire de hauts plafonds, des courbes et de grandes fenêtres lumineuses. C’est cette période qui donne à SOHO le caractère unique qu’il a encore aujourd’hui. Malheureusement, l’ère de la fonte a pris fin rapidement pour adopter l’acier en tant que matériau premier de la construction.

Peu de temps après la fin de l’ère de la fonte, l’industrie de la ville commence à se déplacer vers uptown, ce qui cause le déclin du quartier. Après la Seconde Guerre mondiale, l’industrie du textile se déplace massivement vers le sud et laisse les bâtiments de SOHO presque vides. Dans les années soixante et soixante-dix, les artistes réalisent que ces grands espaces bien éclairés et bon marchés sont parfaits pour en faire des ateliers et même pour y vivre.

SOHO aujourd’hui

Après une brève période de désaccord sur le zonage, la ville autorise officiellement les artistes à y vivre et à y travailler en 1971. En 1987, les résidents qui ne sont pas artistes sont également autorisés à y rester. Depuis lors, l’engouement du public pour vivre dans ces lofts, l’architecture unique et de la réputation branchée de SOHO ont fait s’envoler les prix immobiliers et ont attiré beaucoup de célébrités, boutiques haut de gamme et touristes. SOHO est maintenant en grande partie un quartier commerçant mais si vous avez la chance de jeter un coup d’oeil dans un véritable loft historique de SOHO, vous ne serez pas déçu. Sinon, un après-midi dans les rues pavées de SOHO et les boutiques de John Varvatos, APC et Cappellini comblera toutes vos envies.

Anglais, Espagnol, Catalan

No comments yet.

Leave a Reply

*